Livre 3 : Du destin biologique à la liberté – Les femmes et la santé

La santé des femmes est indissociable de leur liberté. Partout dans le monde et même au coin de la rue, les discriminations, les traditions et les coutumes, la négation des droits ou les interdits religieux sexistes pèsent de tout leur poids sur les femmes. Aujourd’hui la crise financière perturbe les acquis, pénalise les demandes. Maladie, gestation, enfantement, mutilations, réparations, dépression, vieillissement, fin de vie, pauvreté, les franc-maçonnes de la Grande Loge Féminine de France prennent la parole pour dire et proposer, pour partager aussi la singularité de leur vécu de femmes.
Féministe, la Grande Loge Féminine de France ? Et pourquoi pas ?
Comment ne pas saluer l’extraordinaire pugnacité des passées Grandes Maîtresses, dans les luttes épiques des années 1960-70, pour le droit à la contraception et l’IVG en particulier.

Quarante ans plus tard alors que la société française s’empare des débats sur la PMA et la GPA, les franc-maçonnes de la GLFF sont restées fidèles à cet esprit de combat pour les droits et la dignité de la personne humaine. Elles continuent à œuvrer, au sein des loges, lieux privilégiés de réflexion de partage et d’engagement.