Livre 14 : Les seuils de la tolérance

Dans le droit fil des précédents ouvrages de la collection « Penser, un défi pour être libre », « Valeurs en partage, de l’intime à l’universel » et « La Différence et l’Indifférence » ce livre revisite la notion de tolérance plus que jamais pertinente dans notre monde inquiet.
La réflexion sur la tolérance commence avec la formation de toute société où il faut faire cohabiter des opinions, des convictions, des croyances différentes… sans détruire le lien social. Prônée par les philosophes des Lumières comme une avancée humaniste, la tolérance est souvent mise à mal dans un monde où l’intolérable apporte chaque jour l’occasion de s’indigner. Après les totalitarismes du XXe siècle, l’intégrisme, le populisme, les replis identitaires et communautaires qui atteignent nos sociétés, soulèvent de façon très actuelle son application. Si les êtres humains « construisent trop de murs et pas assez de ponts » et que les seuils de la tolérance sont mouvants en fonction des époques et des civilisations, ce livre pose la question des limites de la tolérance et des moyens de faire reculer celles de l’intolérance. Il nous incite à commencer la conversion de notre regard sur l’autre, un autre nous-même. 
Catherine Jeannin-Naltet, juriste de profession, a été Grande Maîtresse de la GLFF de 2012 à 2015.
Mireille Palson-Beaunier, journaliste, a publié La Grande loge féminine de France, ouvrage actualisé et réédité en 2018.