Livre 15: L’EAU, LA VIE, LES FEMMES

Notre collection évolue et change d’aspect et de format tout en gardant sa volonté de faire connaître les réflexions de la Grande Loge Féminine de France.
L’eau des origines est un élément commun à toutes les cosmogonies. Composante majeure de la vie, l’eau participe aux différents cultes de l’humanité. Sans eau l’homme meurt ; sans eau la végétation dépérit ; sans eau la civilisation disparaît.
Ce livre s’intéresse aux conséquences des actions humaines sur son cycle naturel. Le changement climatique, les disparités et les injustices sociales dans l’accès à l’eau, les nouvelles menaces du « stress hydrique » et les conflits dus à la pénurie d’eau nous interrogent sur les liens que nous entretenons avec la nature, avec autrui, avec notre planète entière.
Fécondité, source de vie, mémoire amniotique, associées aux aspects symboliques de l’eau, les femmes sont aussi en première ligne dans de nombreux pays du monde pour l’approvisionnement en eau de leur famille.
La prise de conscience des responsabilités individuelles, la recherche des moyens d’action pour sauvegarder et gérer les ressources naturelles et maintenir un droit inaliénable à l’accès à l’eau imposent de remette l’être humain au centre de l’évolution de nos sociétés.
 
Marie Françoise Campigli est présidente de la Commission des voeux de la GLFF qui, depuis 2008, travaille sur les thèmes concernant le développement durable